Wikia

Wiki La guerre des Clans

Soleil Levant

Discussion0
879pages sur
ce wiki

Redirigé depuis Soleil levant

Cet article est une ébauche à compléter concernant les livres, vous pouvez le modifier et ainsi partager vos connaissances.


Soleil Levant
200px
Informations générales
Titre original : Sunrise
Auteur : Cherith Baldry
Illustrateur : Wayne McLoughlin
Traductrice : Aude Carlier
Date de parution anglaise : 21 avril 2009
Date de parution française : 6 mars 2014
Éditeur : Pocket Jeunesse
Liens en relation avec le livre
Résumé par chapitreMembres des ClansCouvertures étrangères
Résumé
Pelage de Granit a été assassiné. Tandis que la nouvelle jette le trouble dans le Clan du Tonnerre, un doute agite en secret Nuage de Houx et ses frères. Peuvent-ils être les élus dont parle la prophétie, alors qu'ils ont été adoptés et qu'ils n'appartiennent pas à la lignée du meneur ? Le Clan des Étoiles observe, impuissant, les ravages provoqués par les mensonges autour de leur naissance. La vérité doit éclater, même si elle a des conséquences dramatiques pour tout le clan...
Chronologie
Précédé par : Pénombre
Suivi par : The Fourth Apprentice

Soleil Levant (En anglais, Sunrise) est le sixième et dernier tome du troisième cycle de La guerre des Clans, écrit par Cherith Baldry et paru le 6 mars 2014 en France chez Pocket Jeunesse.

Résumé de la quatrième de couvertureModifier

L'ÈRE DE LA PROPHÉTIE DES ÉTOILES EST ARRIVÉE ! Pelage de Granit a été assassiné. Tandis que la nouvelle jette le trouble dans le Clan du Tonnerre, un doute agite en secret Feuille de Houx et ses frères. Peuvent-ils être les élus dont parle la prophétie, alors qu'ils ont été adoptés et qu'ils n'appartiennent pas à la lignée du meneur ? Le Clan des Étoiles observe, impuissant, les ravages provoqués par les mensonges autour de leur naissance. La vérité doit éclater, même si elle a des conséquences dramatiques pour tout le Clan....Mais qui des trois osera dire la vérité?

Résumé complet du livreModifier

Ce qui suit résumé l'intégralité du livre sans coupure. Pour le résumé par chapitre du livre, rendez-vous ici.
Attention : ce qui suit contient des révélations concernant le livre.
- Œil de Geai, Pelage de Lion et Feuille de Houx découvriront que leur mère est Feuille de Lune et leur père Plume de Jais. (ces derniers ont conçu leurs enfants vers la fin de Crépuscule alors qu'ils comptaient partir et Feuille de Lune les portera pendant Coucher de Soleil.)
- Feuille de Houx dénoncera le secret de Feuille de Lune lors d'une Assemblée et essayera de la tuer avec des baies empoisonnées sous les yeux choqués de Pelage de Lion et d'Œil de Geai.
- Feuille de Lune ne sera plus guérisseuse.
- Feuille de Houx n'est pas concernée par la prophétie d'Œil du ciel.

Extrait (Traduction approximative)Modifier

Chapitre 27, Le pouvoir des étoiles, Soleil levant

Le reste de la journée passa dans un brouillard de douleur, et quand Feuille de Houx se pelotonna enfin dans sa litière, ses rêves étaient plein d'obscurité. Les épais sous-bois l'entouraient, la laissant à peine apercevoir le ciel. Elle entendait des chats hurler au loin, et elle leur courrait après mais jamais elle n'arrivait à les rattraper. Quand elle se réveilla pour voir la lumière de l'aube filtrer à travers les branchages de l'antre, elle se sentait épuisé, comme si elle avait réellement courut dans cette forêt sombre. Elle chancela sur ses pattes et poussa Pelage de Lion. « Qu'est-ce que nous allons faire ? demanda-t-elle dans un chuchotement pressant lorsque son frère cligna des yeux, Je ne peux pas continuer comme ça !


- Je ne sais pas. »Pelage de Lion jeta un rapide coup d'œil autour de l'antre, comme s'il avait peur qu'un chat l'entende. « Nous parlerons plus tard. » Il poussa les branches de l'entrée ; convaincue qu'il essayait de l'éviter, Feuille de Houx suivi durement ses pas. « Feuille de Houx ! Pelage de Lion ! » Griffe de Ronce les trouva aussitôt qu'ils émergèrent de l'antre des guerriers. « Tempête de Sable prépare une patrouille de chasse. Pouvez-vous allez avec elle ?


- Bien sûr », miaula Pelage de Lion, en traversant la clairière où Tempête de Sable attendait à côté du lieutenant avec Truffe de Sureau et Plume de Noisette. Feuille de Houx était toujours effaré quand elle le suivit, comme si ses pattes appartenaient à un autre chat. Comment pourrait-elle entrer dans la routine quotidienne du Clan, maintenant qu'elle connaissait le terrible secret de sa naissance ? Elle se sentait comme si le ciel s'était fissuré ou que la lune était tombée dans une combe. « N'oubliez pas, c'est l'Assemblée ce soir, leur rappela Griffe de Ronce, le Clan a besoin de bien manger avant le voyage.


- Nous mangerons bien, ne t'inquiète pas », promit Tempête de Sable, ses poils se hérissèrent quand elle fit un signe de queue à sa patrouille et se dirigea vers l'entrée du camp. Feuille de Houx suivit, mais elle ne pouvait pas se concentrer pour chasser. La douleur voila son esprit comme la foudre divisant le ciel. Elle avait construit sa vie sur le code du guerrier, et maintenant il l'avait laissé tomber. Cela n'avait plus d'importance désormais ; il avait été brisé trop de fois. Poil d’Écureuil l'avait brisé en mentant ; Plume de Jais en tombant amoureux d'une guérisseuse ; mais surtout Feuille de Lune avait brisé le code et l'avait piétiné dans la poussière. Elle avait trahi son Clan, son devoir en tant que guérisseuse, et ses petits. Une souris sortit en courant devant les pattes de Feuille de Houx et instinctivement elle bondit sur elle, ses griffes plongeant dans le corps chaud. Une image de Feuille de Lune apparut devant ses yeux dans un flash rouge, et elle déchiqueta la proie, imaginant qu'elle agrippait la vie de la chatte qu'elle détestait tant. « Feuille de Houx, arrête ! La voix de Plume de Noisette était choquée, Qu'est-ce que tu fais ? » La vision de Feuille de Houx s'éclaircit. Elle vit ses pattes écarlates : la proie qu'elle avait attrapée était réduite en une bouillie rouge. Il ne restait rien à mettre sur la pile de proie. La fureur déferlait à travers elle, et elle s'en prit à Poil de Noisette. « Reste en dehors de ma fourrure ! » Plume de Noisette recula, ses yeux étaient larges et effrayés, puis plein de reproches quand elle disparut au loin dans les fougères.

Après le retour de la patrouille de chasse, Feuille de Houx était aussi dérangée de rester dans le camp. Elle ne voulait pas parler, surtout pas à Pelage de Lion et Plume de Geai. Au lieu de cela, elle partit seule, au bord du lac et ensuite le long de la frontière du Clan du Vent jusqu'à ce qu'elle ait atteint la crête et pu enfin parcourir la lande du regard. Quelque part en bas il y avait le camp du Clan du Vent et le chat qui était son père. Son sang du Clan du Vent coulait dans ses veines. Mais je ne me sens pas à moitié Clan du Vent ! Feuille de Houx savait que sa maison était sous les arbres, chassant des souris et des écureuils. Les lapins du Clan du Vent semblaient décharnés et insipides lorsqu'ils courraient sur les collines. Elle détestait les espaces ouverts et le vent implacable. En regardant à travers le territoire de son père, elle hurla silencieusement, Non ! Non ! Non !

Quand le crépuscule tomba à travers la cavité en pierre, Etoile de Feu appela l'ensemble des chats qui allaient à l'Assemblée. Feuille de Houx trottina pour rejoindre Pelage de Lion et Œil de Geai, en évitant délibérément de regarder Poil d'Ecureuil et Feuille de Lune quelques pas plus loin. Plume Grise, Griffe de Ronce, et Tempête de Sable bondirent, suivi de Cœur Cendré, Pelage de Pavot et Cœur de Sureau. « Allons-y, miaula Etoile de Feu, Et moins nous disons de chose sur Soleil mieux c'est, d'accord ? » Il les mena au lac puis le long du bord de l'eau, barbotant dans le ruisseau qui servait de frontière. Feuille de Houx sentit tous les poils de son pelage s'hérisser avec dégoût quand elle mit la patte sur le territoire du Clan du Vent. Je ne viens pas d'ici ! Je ne veux rien faire avec le Clan du Vent ! La pluie était tombée un peu plus tôt dans la journée, mais à présent les nuages s'étaient dissipés, laissant la pleine lune briller pleinement. Feuille de Houx s'arrêta et la fixa. Approuvez-vous ce que je vais faire, Clan des Etoiles ? A chaque pas qu'elle faisait elle était vigilante au moindre signe ou odeur révélant la présence d'un chat du Clan du Vent. Elle se demanda si Plume de Jais avait été choisi pour aller à l'Assemblée. Pourquoi cela devait-il l'importer ? Pensa-t-elle férocement. Il n'a rien avoir avec moi. Rien ! Juste devant elle, Etoile de Feu était entre Plume Grise et Tempête de Sable. « Tu sais, Les Quatre-chênes me manque toujours, murmura Tempête de Sable. La lune semblait brillante là-bas, d'une façon ou d'une autre. » Etoile de Feu lui donna une pichenette affectueuse. « Tu parles comme un ancien ! » Tempête de Sable lui donna un petit coup avec sa queue. « Attends, je serais l'ancien le plus détraqué de tous les Clans. Poil de Souris semblera douce et gentille à côté de moi !

- Et les hérissons voleront, miaula Plume Grise. Mais l'ancienne forêt me manque aussi, ajouta-t-il. C'est l'endroit où nous sommes nés. Ces plus jeunes chats se sentiront tout de même du lac. Ce n'est pas vrai ? » Il jeta un coup d'œil par-dessus son épaule à Pelage de Lion et Feuille de Houx. Pelage de Lion approuva d'un bref hochement de tête, mais Feuille de Houx ne répondit pas du tout. L'envie déferla en elle, la jalousie de ses chats qui savaient d'où ils venaient, qui avaient une bonne mémoire de la vie avec le code du guerrier, saison après saison. Ils ne savent pas que tout est un mensonge ! Le territoire des chevaux était sombre et silencieux quand les chats du Clan du Tonnerre le traversèrent. Il n'y avait pas de signe du Clan du Vent ; Feuille de Houx assuma qu'ils avaient déjà atteint l'île. Quand ils atteignirent le pont d'arbre, ils trouvèrent le Clan de la Rivière au milieu du croisement ; Etoile de Feu retint ses guerriers avec un polit signe de tête à Etoile du Léopard. Tandis qu'elle attendait, Feuille de Houx sortait et rentrait ses griffes, son ventre grondait. Ce sera une Assemblée qu'ils ne seront pas près d'oublier ! En sautant les racines au bout du tronc, Elle fit une pause pour goûter les parfums mélangés des trois autres Clans. « Nous sommes les derniers, miaula Cœur Cendré, arrivant à côté d'elle. Nous ferons mieux de nous dépêchez. » Feuille de Houx suivit sa camarade à travers la bande de cailloux et dans le sous-bois. Il n'y avait pas besoin de se dépêcher. Elle avait mis ses pattes sur le chemin qu'elle avait choisi et le temps pour elle d'agir viendrait aussi sûrement qu'une saison succède à une autre. Quand elle passa à travers les buissons et arriva dans la clairière autour du Grand Chêne, elle hésita, effrayée malgré elle par la masse de chats devant elle. Le Clan mélangé avec le Clan quand les chats s'étaient trouvé des places autour de l'arbre. Alors les pattes de Feuille de Houx la portèrent en avant, tissant un chemin avec la foule. Elle était à peine consciente du salut de Pelage d'Or, ou du regard insulté de la reine du Clan de l'Ombre quand elle passa comme un coup de vent. Elle ignora les fragments de commérage lorsqu'elle les dépassa. Qu'est-ce que tout ça a à faire avec moi maintenant ? Elle trouva une place pour s’asseoir, devant le Grand Chêne, où elle put lever les yeux et voir les chefs de Clan accroupi parmi les branches : Etoile Solitaire, confortablement assis dans le creux d'une branche ; Etoile de Jais, accroupi sur la plus basse branche avec sa queue tombant ; Etoile du Léopard gardant la queue haute, griffant impatiemment l'écorce. Etoile de Feu sauta pour les rejoindre, dispersant quelques glands quand la branche qu'il avait choisie se balança sous lui. Pelage de Lion avait suivi Feuille de Houx à travers la clairière, et s'était assis à côté d'elle. « Plume de Jais est ici, murmura t'il.

- Je sais. » Feuille de Houx avait déjà repéré le guerrier du Clan du Vent, mais il n'avait pas semblé la remarquer. Maintenant Feuille de Houx jeta un coup d'œil à l'endroit où Pelage de Lion indiquait de sa queue et elle vit son père assit près de Belle de Nuit et Cœur de Brise. Sa tête était détournée mais Feuille de Houx supposait qu'il savait exactement où elle et ses frères étaient. Tous ses petits réunis. Cela devait être agréable pour lui. Un perçant hurlement retentit entre les branches de l'arbre, et Etoile du Léopard s'avança. Le bruit dans la clairière se tut quand les chats s'apaisèrent et levèrent les yeux vers elle. « L'Assemblée a commencé, annonça t'elle. Le Clan de la Rivière reportera en premier. Les proies sont abondantes. Patte de Brume, Cœur de Roseau, et Tempête de Pluie ont chassé un renard du territoire. » Elle recula avec un bref accord à Etoile de Jais. Le chef du Clan de l'Ombre se leva, tandis qu'au dessous de lui Feuille de Houx mit ses griffes dans la terre, son corps entier tremblant de tension. Soudain elle n'était pas sûre de savoir quand le moment d'agir viendrait. Clan des Etoiles, donnez-moi un signe ! Si vous regardez... « Le Clan de l'Ombre prospère, reporta Etoile de Jais. Petit Orage a pris Nuage de Flamme comme apprenti, et l'a introduis au Clan des Etoiles à la Source de Lune. » Un murmure d'approbation enfla dans l'assemblée de chats, avec des exclamations : « Nuage de Flamme ! Nuage de Flamme ! » Feuille de Houx repéra le jeune chat assis avec Petit Orage et les autres guérisseurs, ses yeux brillaient avec fierté. Des griffes déchirèrent son cœur. J'ai eu envi d'être comme ça autrefois. Etoile Solitaire suivi Etoile de Jais, mais il n'avait rien à leur dire à l'exception d'un mouton mort dans le ruisseau, que ses guerriers avaient traîné pour garder l'eau propre. Quand ce fut le tour d'Etoile de Feu. Soulevant ses pattes, il se balança sur la branche et regarda la clairière avec ses yeux verts rayonnant dans le clair de lune. « Sol est parti de la forêt, commença-t-il. Nous...

- Il était temps, gronda Etoile de Jais. » Etoile du Léopard baissa la tête avec une froide courtoisie. « Je suis heureuse que tu ais enfin vu la vérité, Etoile de Feu. » Etoile de Feu retourna poliment son salut, mais Feuille de Houx put voir que ses griffes s'étaient raidies sur sa branche. « Derrière ça... » Maintenant ! « Attends ! Feuille de Houx avait bondi sur ses pattes. Il y a quelque chose que je dois dire et que tous les Clans devraient entendre.

- Quoi ? » Pelage de Lion s'était levé et la retenait avec une patte, essayant de la rasseoir. « Es-tu une cervelle de souris ? Les guerriers ne peuvent pas parler ici ! - Cela est fait, siffla Feuille de Houx, en le secouant. » Elle repéra Œil e Geai parmi les autres guérisseurs, son expression était horrifié, mais elle l'ignora. « Vous pensez que vous..., commença-t-elle.

- Feuille de Houx ! » La voix d'Etoile de Feu avait retentit de la branche où il la regardait droit ; ses yeux couvaient un feu vert. « Si tu as quelque chose d'important à dire ici, il faut venir en discuter avec moi en premier. Garde le silence maintenant, et quelques sois tes problèmes, j'en parlerai avec toi demain. » Des lunes passés à suivre le code du guerrier avaient forcés Feuille de Houx à serrer les mâchoires et à se rassoir. Je dois obéir à mon chef de Clan ! Alors elle se rappela. Le code du guerrier est mort ! Il n'y a aucune raison d'essayer de le suivre désormais. « Non ! Miaula-t-elle, ignorant les murmures choqués des chats autour d'elle. Je vais parler maintenant !

- Oui, laisse la parler. » Etoile du Léopard s'était avancée de nouveau, regardant avec curiosité Feuille de Houx. « J'aimerais entendre ce qu'elle a à dire.

- Moi aussi, gronda Etoile Solitaire.

- Ou est-ce que le Clan du Tonnerre a des secrets qu'il a peur de révéler ? railla Etoile de Jais, contemplant Etoile de Feu la queue battante. » Les hurlements sortirent de toute part de la clairière quand les chats des trois autres Clans défièrent le Clan du Tonnerre. Feuille de Houx était debout au milieu du tumulte, se sentant étrangement calme ; elle savait qu'elle avait besoin d'attendre juste quelques battements de cœur de plus. Ensuite Etoile de Feu leva sa queue pour le silence. « Très bien, Feuille de Houx, miaula t'il quand le bruit mourut. Dis ce que tu as à dire. Et que le Clan des Etoiles soit accordé que tu ne le regretteras pas. » A présent la clairière était si silencieuse que Feuille de Houx pouvait entendre une souris détaler entre les feuilles mortes du Grand Chêne. « Vous pensez que vous me connaissez, recommença-t-elle. Et mes frères, Pelage de Lion et Œil de Geai du Clan du Tonnerre. Vous pensez que vous nous connaissez, mais tout ce qu'on vous a dis sur nous est un mensonge ! Nous ne sommes pas les petits de Griffe de Ronce et Poil d’Écureuil.

- Quoi ? » Griffe de Ronce tira ses pattes d'où il était assis avec les autres lieutenants parmi les racines du Grand Chêne. Ses yeux ambrés flambèrent. « Poil d’Écureuil, pourquoi parle t'elle de choses qui n'ont pas de sens ? » Poil d’Écureuil s'enlisa. L'éclat de panique dans ses yeux s'était effacé et avait été remplacé par... Quoi ? Du regret ? De la culpabilité ? Ou la peine d'une mère qui avait perdu ses petits pour toujours... ? « Je suis désolée, Griffe de Ronce, mais c'est vrai. Je ne suis pas leur mère, et tu n'es pas leur père. » Le lieutenant du Clan la regarda fixement. « Alors qui sont-ils ? » Poil d’Écureuil tourna ses tristes yeux verts vers la chatte qu'elle avait toujours clamée comme étant sa propre fille. « Dis leur, Feuille de Houx. J'ai gardé le secret pendant des saisons ; je ne vais pas le révéler maintenant.

- Lâche ! Lui lança Feuille de Houx. » Son regard balaya la clairière, voyant les yeux de tous les chats fixés sur elle. « Je n'ai pas peur de la vérité ! Feuille de Lune est notre mère, et Plume de Jais... Oui, Plume de Jais du Clan du Vent est notre père. » Des hurlements choqués saluèrent ses mots, mais Feuille de Houx cria sur eux. « Ces chats ont si honte de nous qu'ils nous ont donnés et ont mentis à chacun d'entre vous pour cacher le fait qu'ils avaient brisé le code du guerrier. Tout est de sa faute. » Elle fouetta sa queue vers Feuille de Lune. « Comment les Clans peuvent-ils survivre quand il y a des lâches et des menteurs dans leur cœur même ? » Les hurlements et chuchotements d'horreur était devenus si fort que Feuille de Houx ne pouvait plus se faire entendre désormais. Mais elle n'en avait pas besoin. Elle avait dit ce qu'elle devait dire. Ses jambes tremblaient comme si elle avait parcouru tout le territoire, et elle dut se rasseoir. Intérieurement elle sentait une curieuse paix, comme si elle avait incisé une plaie suppuré et qu'elle avait regardé le poison s'écouler. La voix de Plume de Jais dépassa les autres dans un furieux hurlement. « Ce n'est pas vrai ! » Il avait sauté sur ses pattes, sa fourrure gris sombre hérissé. Derrière lui, Belle de Nuit et Cœur de Brise le regardèrent abasourdi et consterné. « C'est elle qui ment ! » Quand Feuille de Lune s'avança. La foule de chat devint silencieuse, leurs yeux se tournèrent vers elle. « C'est vrai, Plume de Jais, miaula-t-elle. Je suis désolé. Je voulais te le dire, mais je n'ai jamais trouvé le bon moment. » Ses yeux ambrés étaient dépéris de chagrin. La pitié remua Feuille de Houx, mais elle la rejeta. Je la hais ! Elle nous a tous menti et trahi ! « Tu n'as rien voulu me dire, Feuille de Lune, la voix de Plume de Jais était froide. Cette lune est passée. Ma loyauté va seulement au Clan du Vent, et je n'ai pas de petits autre que Cœur de Brise. » Il jeta un coup d'œil à Belle de Nuit et Cœur de Brise qui étaient debout derrière lui ; la chatte noire avait les oreilles plaquées sur son crâne, Tandis que Cœur de Brise montrait les dents. Feuille de Lune tourna la tête comme si elle n'allait pas débattre ; alors elle leva les yeux vers Etoile de Feu, qui était accroupi sur sa branche, et était resté immobile comme un chat en pierre. « Je sais que je ne pourrais pas être guérisseuse du Clan du Tonnerre plus longtemps, miaula-t-elle. Je suis tellement désolé pour toi, Etoile de Feu, et pour tous mes camarades de Clan. S'il te plait sache que j'ai essayé de faire de mon mieux, et j'ai regretté ce que j'avais fait de toute mon âme. Sa voix craqua sur le dernier mot, et elle s'arrêta, avalant de l'air, avant de continuer. Mais je ne regrette pas d'avoir eu mes petits. Ce sont de bons chats, et je serais toujours fière d'eux. » Elle jeta un dernier coup d'œil à Plume de Jais, quand elle traversa la clairière en saluant d'un signe de tête. Les chats s'écartèrent de son chemin quand elle poussa les buissons et passa à travers, hors de vue. Chaque chat regarda après elle, toujours choqué dans le silence. Griffe de Ronce fut le premier à bouger, avançant jusqu'à se retrouver face à face avec Poil d’Écureuil. « Pourquoi ? miaula-t-il » La voix de Poil d’Écureuil était désespérée. « Je le devais ! C'est ma sœur !

- Et tu ne pouvais pas me faire confiance ? » La voix de Griffe de Ronce tremblait. Son corps frissonna. Pendant un battement de cœur, elle fut attristée par ce qu'elle avait fait. C'était un noble chat, et il n'était pas responsable de ces mensonges. J'étais si fière quand je pensais qu'il était mon père. Poil d’Écureuil ne répondit pas, maintenant juste son regard sans tressaillir. « Tu ne pouvais pas me faire confiance, répéta-t-il. Ne penses-tu pas que je t'aurais aidé, si tu m'avais dis la vérité ? Mais c'est trop tard maintenant. » Il se détourna, trouvant un chemin dans la foule. « Griffe de Ronce... » Poil d’Écureuil courut après lui, puis s'arrêta, la tête et la queue tombant de désespoir. Feuille de Houx tourna le dos. Laisse-la souffrir. Elle le mérite ! Un chat l'a poussa de l'épaule. C'était Cœur Cendré. « Qu'est-ce que tu as fait ? cria-t-elle. » Feuille de Houx cligna des yeux, surprise. « J'ai bien agi. » La chatte grise secoua la tête. « Ce n'était pas une bonne action. Tout cela n'a fait qu'amener plus de douleur. » La sagesse dans sa voix semblait venir d'un chat beaucoup plus vieux et expérimenté. Feuille de Houx attendit qu'elle dise quelque chose d'autre, quelque chose pour montrer comment elle était désolé pour Feuille de Houx et ses frères. Mais Cœur Cendré tourna juste le dos et partit plus loin. Feuille de Houx regarda fixement après elle. Pourquoi ne comprenait-elle pas ? N'importe quel chat pourrait sûrement voir qu'ils n'auraient pas pu continuer à vivre dans le mensonge ? En plus, le Clan des Etoiles n'avait pas envoyé de nuages couvrir la lune. Ses ancêtres devaient être heureux de voir enfin ces secrets dévoilés et de voir la duperie toucher à sa fin. Mais aucun des chats présents ne semblait heureux. Pas même ses propres camarades de Clan. Tempête de Sable la fixait, de la confusion et de la peine dans ses yeux verts. Les yeux ambrés de Plume Grise étaient vides d'incrédulité. Pelage de Pavot et Cœur de Sureau avaient leurs têtes proches, parlant avec urgence et lui jetant des coups d'œil hostiles. Feuille de Houx ne pouvait pas se déplacer sans être regardé fixement. Heurtant la foule, elle poussa les buissons, ignorant les épines déchirant son pelage, et elle s'enfuit par le sentier de caillou et le pont d'arbre. En courant devant le territoire des chevaux, elle commença à grimper la crête, contournant la frontière du Clan du Vent jusqu'à ce qu'elle puisse voir le lac en bas. Un chemin argenté au clair de lune s'étendait à la surface de l'eau. Les reflets d'innombrables guerriers du Clan des Etoiles scintillaient autour. « Est-ce tous que sa vaut ? leur hurla Feuille de Houx, être un apprenti, travailler dur pour apprendre le code du guerrier ? Qu'est ce que n'importe lequel d'entre nous à fait pour ensuite faire des choses différentes ? Les étoiles vacillantes ne donnèrent pas de réponse. Feuille de Houx marcha le long de la crête jusqu'à ce qu'elle ait atteins son propre territoire et put plonger dans les arbres. Quand elle arriva dans la cavité en pierre, tout était silencieux. La patrouille de l'Assemblée n'était pas encore revenue et les autres chats étaient endormis, à l'exception de Cœur Blanc, qui montait la garde à l'entrée. Feuille de Houx passa devant en coup de vent, ignorant le salut de la chatte. Elle traversa la clairière dans la lumière du clair de lune et entra dans l'antre des guérisseurs. Les battements de son cœur s'accélérèrent quand elle vit qu'il n'y avait aucun signe de Feuille de Lune. Je sais ce que je vais faire. Tout est de la faute de Feuille de Lune. En rampant jusqu'à la caverne de stockage, elle trouva l'enveloppe de feuille avec les baies empoisonnées et la traina soigneusement. Elle la plaça sur le sol du repaire et déplia la feuille, exposant les baies rouges. Elles avaient commencé à se ratatiner mais elle savait qu'elles contenaient toujours leur poison mortel. Feuille de Houx s'assis à côté des baies, enroula sa queue autour de ses pattes et attendit. Bientôt elle entendit des pas lents à l'extérieur et Feuille de Lune passa rapidement à travers le mur de ronces et arriva devant elle. « Feuille de Houx » Elle n'avait pas l'air surprise de trouver sa fille là. Ses yeux étaient remplis de fatigue et de chagrin. « C'est bon, miaula-t-elle. Je te pardonne.

- Quoi ! » Feuille de Houx bondit sur ses pattes. « Tu me pardonnes ? Tu es celle qui doit être pardonnée ! Tu as abandonné tes petits ! Tu nous as laissé grandir dans un tissu de mensonges, et maintenant le code du guerrier pourrait bien être brisé pour toujours à cause de tes stupides, égoïstes actions.

- Est-ce que tu penses que tu as besoin de me rappeler ça ? demanda Feuille de Lune, toujours avec le même calme épuisé. Je peux seulement te dire combien je t'aime. Je suis tellement désolé pour ce que j'ai fait. 

- Et tu attends de moi que je te pardonne ? gronda Feuille de Houx. Et bien, je ne te pardonne pas. Je ne le pourrais jamais. » La fourrure hérissé, elle tourna autour de Feuille de Lune jusqu'à avoir bloqué l'entrée de l'antre. « Tu vois ces baies empoisonnés ? Tu vas les manger... ou je t'y obligerais !

- Quoi ? » Feuille de Lune avait l'air abasourdi. « Mange-les ! Tu mérites de mourir. » Feuille de Houx était accroupi, prête à sauter, quand la guérisseuse ne ferait pas de mouvement vers les baies empoisonnés. « J'ai déjà tué une fois, gronda-t-elle. Et je peux recommencer. » Une lueur d'émotion que Feuille de Houx ne put lire apparut dans les yeux de sa mère. « Feuille de Houx, miaula Feuille de Lune. J'ai perdu mes petits, le chat que j'ai aimé, et mon appel de guérisseuse. Est-ce que tu penses qu'il serait plus facile pour moi, de mourir ou de continuer à vivre ? » Il y avait seulement une réponse à cette question. Silencieusement Feuille de Houx resta debout à côté, et Feuille de Lune passa devant elle puis sortit de l'antre.

Fin des révélations.

DiversModifier

  • Le paysage montre la saison hivernale.
Livres de La guerre des Clans
La guerre des Clans Retour à l'état sauvageÀ feu et à sangLes mystères de la forêtAvant la tempêteSur le sentier de la guerreUne sombre prophétie
La dernière prophétie MinuitClair de luneAuroreNuit étoiléeCrépusculeCoucher de soleil
Le pouvoir des étoiles VisionRivière noireExilÉclipsePénombreSoleil levant
Les signes du destin The Fourth ApprenticeFading EchoesNight WhispersSign of the MoonThe Forgotten WarriorThe Last Hope
Dawn of the Clans The Sun TrailThunder RisingThe First BattleThe Blazing StarA Forest Divided(À venir)
Hors-série La quête d'Étoile de FeuLa prophétie d'Étoile BleueSkyClan's DestinyLa promesse de l'ÉluYellowfang's SecretTallstar's RevengeBramblestar's StormMothflight's Vision
Field Guides Secrets of the ClansCats of the ClansCode of the ClansBattles of the ClansEnter the ClansThe Ultimate Guide
Les aventures de Plume Grise Le guerrier perduLe refuge du guerrierLe retour du guerrier
Le destin de Nuage de Jais Une paix menacéeUn Clan en dangerLe cœur d'un guerrier
Tigerstar and Sasha Into the WoodsEscape from the ForestReturn to the Clans
SkyClan and the Stranger The RescueBeyond the CodeAfter the Flood
Roman illustré hors-série The Rise of Scourge
Livres numériques Hollyleaf's StoryMistystar's OmenCloudstar's JourneyTigerclaw's FuryLeafpool's WishDovewing's SilenceMapleshade's Vengeance(À venir)(À venir)
Compilations The Untold StoriesTales from the Clans(À venir)

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard